L\
Les sites et monuments remarqués dans « Sissonne »

L'église de Sissonne

Le dimanche 7 juillet, c'était fête à Sissonne. On bénissait on inaugurait un orgue que M. et Mme Bouché-Regnault avaient eu la générosité d'offrir à leur église paroissiale, en souvenir d'un fils unique, Théophile Bouché, éléve de Saint-Charles de Chauny, décédé dans sa quinzième année.

Sorti des ateliers si justement renommés de M. Merklin, l'orgue de Sissonne se compose d'un clavier à mains de 50 notes, 6 jeux, 9 registres, et d'un clavier de pédales, de 27 notes, communiquant avec les basses du clavier mains. Voici quels sont ces jeux :
Principal, Salicional, Bourdon (basse dessus), Flûte harmonique (basse dessuS), Voix célestes ; Jeux de combinaison qui sont trompette (basse dessus), Pédale de combinaison; Pédale d'introduction du jeu de combinaison ; Pédale de trémolo; total, 324 tuyaux.

En si peu d'espace et dans un instrument relativement petit, offrir à l'exécutant de riches et nombreuses ressources, tel est le probléme qu'a victorieusement résolu M. Merklin. Nous avons admiré entre autres beautés, le moëlleux des jeux de fond, qui se prête si bien à l'exécution de la musique religieuse. Sous ce rapport la maison Merklin a une supériorité incontestable. Le trémolo joint aux bourdons, donne un effet séduisant; en un mot, l'orgue Sissonne est dans sa force, un des beaux instruments qui font honneur à cette maison. En outre, le buffet avec sa facade en chêne artistement sculptée, style du treizième siécle, et la montre contenant les tuyaux du principal ; se dressant au milieu d'une belle tribune avec galerie, sous une voussure en chêne, délicatement travaillée, et se détachant sur Ia splendide rosace du portail, forme à lui seul un des beaux ornements de I'église.

Afin de donner plus d'éclat à cette cérémonie d'inauguration, M. le Curé-Doyen avait remis au dimanche 7 juillet, la messe solennelle qui se célèbre chaque année pour les associés vivants et défunts de la confrério de S. Joseph, toujours si populaire à Sissonne. Malgré les travaux de Ia moisson commencée, c'était à chaque office, plus que l'assistance des grands jours. Le Conseil municipal, afin de témoigner sa gratitude aux pieux donateurs, avait tenu à figurer en corps dans le chœur méme de l'église; M. l'abbé Geispitz, maître de chapelle en l'église Notre-Dame de Paris, dont le talent musical est bien connu, avait bien voulu prendre part à cette fête d'inauguration ; c'est lui qui tint l'orgue, et l'on peut dire qu'à chaque office, tout l'auditoire était sous le charme de ses variées et brillantes improvisations. En entendant ces riches accords, on eut dit, selon I'expression d'un éloquent archevêque, la voix des anges et des saints, qui de la hauteur des vitraux, où sont représentés leurs travaux et leurs vertus, descendaient sur la multitude recueillie, pour soupirer à son oreille les joies et les gloires du ciel.

Aux vêpres, M. l'abbé Guyot, de Sissonne, récemment installé curé de Ramecourt, dans une instruction aussi brillante que solide, sur les précieux avantages de la musique religieuse, a délicatement remercié, au nom de la paroisse de Sissonne, les pieux donateurs, qui venaient d'enrichir d'un orgue l'église qui lui était si chére. Les nombreux tuyaux dont ces instruments se composent, a dit le jeune orateur, forment, en réunissant leurs sons, un harmonieux concert qui s'éléve avec nos prières jusqu'au trône de l'Eternel; de même, les mille voix reconnaissantes qui s'échappent avec amour, aujourd'hui, du cœur de leurs concitoyens, forment un touchant concert qui bénit et proclame partout la générosité de M. et Mme Bouché-Regnault, noms à jamais impérissables dans les fastes de I'église Saint-Martin de Sissonne. C'est un désintéressement qui rappelle celui des chrétiens de l'âge d'or. Puisse un si noble exemple étre suivi avec une pieuse émulation, par d'autres habitants, et bientôt cette église, dont la restauration a été si vaillamment commencée, serait une des belles églises du diocèse de Soissons !

 

Retour au chapitre 3

Recherches aux archives : J.F. Martin

Mise en page : P.H.


Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© Site du Club Informatique Ademir. Dernière modification le 05/04/2020 à 14:20