L\
L'Histoire de « Sissonne »

1907 L'éclairage public

Inauguration de l'éclairage municipal il y a 100 ans

Le chapitre qui suit est la recopie d'un article, extrait du journal "Le Bloc" de Laon du 1er septembre 1907, relatant l'inauguration de l'éclairage au gaz des rues sissonnaises.

 

Extrait

Sissonne. - Dimanche dernier (25 août) le Conseil municipal de Sissonne inaugurait le nouvel éclairage public dont la commune de Sissonne vient d'être dotée.

Accompagné de M. le juge-de-Paix et de tous les fonctionnaires de la commune, il se rendait en corps et musique en tête à la simple mais élégante usine construite par les soins de la Cie Française d'éclairage communal de l'Est, récemment constituée, sous la présidence de M. Thouvenin, de Reims, Caissier principal de la banque Camuser.

La lumière est donnée par l'Aéro-gaz produit par le Carburateur Universel dont M. Houlon de Reims, est l'inventeur. Elle est parfaite.

C'est avec un réel plaisir que nous avons visité l'usine dont M. Ducastel ingénieur à Paris, a donné les plans.

Ayant licence pour l'application du Brevet Houlon, à l'éclairage des communes, M. Ducastel a groupé dans un espace restreint, des appareils offrant toute sécurité au point de vue de la fabrication, car tout semble bien prévu.

Au retour de l'usine pour nous rendre à la mairie où un vin d'honneur était offert par la Société à la Municipalité, aux invités, nous avons constaté la parfaite régularité de l'éclairage dans les rues que nous avions à parcourir. Il en a été de même, lorsque nous sommes entrés dans la grande salle de l'Hôtel-de-ville splendidement éclairée. Celà prouve assurément que la canalisation a été bien comprise et bien exécutée. Pour l'avenir nous avons un garant en M. Ducastel ; étant l'un des administrateurs de la jeune Cie d'éclairage de l'Est, son concours nous est assuré.

Nous devons féliciter la Municipalité d'avoir adopté ce système d'éclairage réellement beau et régulier, dont on avait déjà pu apprécier les qualités à Guignicourt où Messieurs Hadot et Griffart ont créé la première usine de notre région.

L'éclairage particulier ne laisse rien non plus à désirer. Le docteur Froelicher en a fait application dans sa Villa où un appareil fonctionne depuis 3 ans, à son entière satisfaction.

C'est donc avec enthousiasme que, invitants et invités, ont trinqués à l'avenir de la Société d'éclairage de l'Est, en savourant, aux sons harmonieux de la musique municipale, le pétillant champagne de la maison Nivoit.

Le dernier bec de gaz encore existant en 2008 situé dans la rue des deux Roizes

Discours de M. Thouvenin

Messieurs,

Comme l'un des administrateurs de la Compagnie d'éclairage communal de l'Est, je dois, en quelques mots, remercier très vivement l'administration municipale de Sissonne de l'honneur qu'elle vient de nous faire en inaugurant ainsi solennellement notre usine à gaz et d'y avoir convié tous les fonctionnaires et principaux habitants de la localité.

Ces remerciements sont, de notre part, d'autant plus sincères que nous ne devons pas oublier le bienveillant concours que l'administration n'a cessé d'accorder à votre concessionnaire. Concours qui a permis à notre jeune jeune Société, constituée seulement le 15 juillet dernier d'inaugurer cette usine après 40 jours.

C'est pour nous un heureux présage pour l'avenir car n'entourés ici que d'amis nous ne pouvons que prospérer et donner ainsi satisfaction à tous nos actionnaires si nombreux à Sissonne.

Au nom des administrateurs et de tous nos actionnaires nous portons donc un toast à l'administration municipale de Sissonne, à tous les collaborateurs et amis qui nous ont prêté leur bienveillant concours.

 

Monsieur Letuppe le distingué Maire de Sissonne a répondu en ces termes :

Un bec de gaz en 1907 rue du Gal Leclerc

Discours de M. LETUPPE maire

En réponse aux remerciements adressés par M. Thouvenin à l'administration municipale, le Maire de Sissonne joint ses remerciements tout d'abord à la commission d'étude qui, par un travail opiniâtre a amené l'adoption de l'éclairage actuel.

Au conseil municipal unanime dans l'acceptation de cette amélioration et, à cette occasion, il déclare publiquement remercier le conseil municipal qui l'a aidé tout entier et toujours dans son administration.

Le Maire de Sissonne remercie également Messieurs Hadot et Griffart, qui ont su, malgré les difficultés et les obstacles de toute nature, mener à bien l'installation de la coquette usine à Aéro-GAz de Guignicourt, de laquelle nous est venue l'idée de doter la commune de Sissonne d'une usine semblable appropriée pour des besoins plus importants. Je n'oublie pa non plus M. Ducastel, ingénieur, qui les a puissamment aidés de sa direction et de ses conseils.

Je remercie aussi bien sincèrement M. Thouvenin et les membres administrateurs de la société pour la journée actuelle, les conseillers municipaux, les fonctionnaires qui m'entourent et toute la population ; l'excellente musique municipale qui a rehaussé la fête de sa présence.

Je lève mon verre à tous et espère qu'après et avec la lumière, toutes les améliorations suivront.

" Applaudissements"

On a retrinqué une dernière fois et c'est aux accents de La Marseillaise écoutée debout, que s'est terminée cette petite fête de la lumière. Puisse-t-elle être assez vive, cette lumière pour pénétrer les plus obscurs.

Un invité.

 

Le bec de gaz rue du Gal Leclerc qui a perdu sa lanterne
puis s'est transformé (1914)

Sources : Le Bloc de Laon (1907).
Mise en page PH.

 


Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© Site du Club Informatique Ademir. Dernière modification le 19/03/2013 à 10:55