L\
Les sites et monuments remarqués dans « Sissonne »

Le collège

Le Cours Complémentaire ou C.C. :

L'enseignement primaire supérieur (EPS) est un ordre d'enseignement qui a existé en France entre 1833 et 1959. Il est supprimé, avec les Cours Complémentaires, par la réforme Berthoin en 1959. Cet enseignement était suivi par les élèves à la suite de l'école primaire élémentaire proprement dite, mais relevait des écoles primaires.

Les cours complémentaires sont en revanche maintenus (de la 6e à la 3e).

A Sissonne vers 1957

C'est Mademoiselle Hazard, directrice de l'école de filles depuis l'après guerre, qui est chargée de la création de l'établissement.

Il faut des locaux suffisamment grands pour accueillir les classes, la cantine et l'internat. Ce sont les bâtiments de l'ancien "Moulin Rouge" qui retrouveront une nouvelle vie.

De nos jours

4 classes de la 6ème à la 3ème, plus une classe ménagère.

La gestion du Cours Complémentaire devient départementale, il devient Collège d'Enseignement Général (C.E.G.).


Le Collège d'Enseignement Général ou C.E.G.

Le décret no 59-57 du 6 janvier 1959 portant réforme de l'enseignement public transforme les Cours Complémentaires en Collèges d'Enseignement Général (CEG).

La même année la loi Berthoin porte de 14 à 16 ans l'âge minimum de la fin de la scolarité ( pour les élèves ayant fêté leur 6ème anniversaire cette année, ce qui fit passer l'application effective de cette prolongat jusqu'au décret no 59-57 du 6 janvier 1959 portant réforme de l'enseignement public qui les transforme en collèges d'enseignement général (CEG).ion en 1966.) et institue la fin progressive des classes de fin d'études

Selon les circulaires du 4 juillet 1961 et 6 juillet 1962,les classes de sixième de transition « ..sont destinées à des élèves âgés de 11 à 12 ans, qui n'ont pas été admis dans le cycle d'observation et qui, pour des raisons diverses, souffrent d'un retard scolaire sans, pour autant, relever de l'enseignement des classes de perfectionnement. »

En 1977, à la suite de la loi Haby mettant en place le collège unique, les classes de transition disparaissent, remplacées par les classes à programme allégé.

Le collège d'enseignement général (ou CEG) était une filière d'enseignement scolaire en France de 1960 (entrée en vigueur de la réforme Jean Berthoin) disparue en 1977 avec l'entrée en vigueur de la loi Haby (1975).

En vertu de l'article 28 du décret no 59-57 du 6 janvier 1959, le collège d'enseignement général dispense un « enseignement général court », aussi appelé moderne court, qui comprend deux années de cycle d'observation, communes à l'enseignement général long et à l'enseignement technique suivies de trois années d'enseignement spécifique.

à Sissonne.

Les locaux restent les mêmes, mais le bâtiment principal est devenu insuffisant, des classes préfabriquées sont ajoutées dans la cour des garçons. On en comptera jusqu'à cinq.

Des poils à charbon sont allumés chaque matin par les élèves pour assurer un minimum de chauffage car seul le bâtiment principal a le chauffage central.
Une baraque en bois sert d'un côté de vestiaire et de lavabo, et de l'autre de préau.
Le réfectoire se trouve dans le bâtiment principal, les plats et assiettes doivent être termininés et la vaisselle est assurée par une corvée de 5 élèves.

On ne choisit pas la langue vivante, seul l'allemand est enseigné, c'est la physique qui remplace la seconde langue en 4ème.

De nombreuse
Derrière les cuisines où il y a corvée de vaisselle.
Le vestiaire-Lavabo des garçons

Le Collège d'Enseignement Secondaire ou C.E.S.

Il devient nécessaire d'entrer dans la modernité. Il faut construire.

A partir des années 50, un effort très important a dû être accompli dans le domaine des constructions scolaires pour faire face à l'accroissement soudain et massif du nombre d'élèves.
Construire vite et à moindre frais.

En 1959, la scolarisation obligatoire est prolongée jusqu'à 16 ans, augmentant encore le nombre d'élèves. Il fallait désormais construire beaucoup et rapidement, dans les limites d'un budget, en tenant compte de prescriptions techniques précises et de normes de sécurité strictes. Il était nécessaire de construire avec des procédés plus rapides et plus simples que les procédés traditionnels.

Dans les années 1960, en raison de l'explosion démographique et du prolongement de la scolarité obligatoire, "un collège par jour" sort de terre en France. Parmi ces établissements, 57 installations à structure métallique, dites "Pailleron", du nom du collège qui avait brûlé en 1973 - et fait 20 morts (16 élèves et de 4 adultes) le 6 février 1973.

En 1963 est institué un « premier cycle » de quatre ans (de la 6e à la 3e) qui regroupe l'enseignement général long et court, ainsi que des « classes de transition » pour les élèves ne pouvant suivre le cycle d'observation sans avoir atteint l'âge de fin de l'instruction obligatoire. Cette réforme, mise en œuvre par le décret no 63-793 du 3 août 1963, crée des collèges d'enseignement secondaire (CES) comportant, eux, des section classiques, moderne (long et court) et transition-pratique (les CEG, eux, ne comportant pas de filière classique).

A Sissonne.

9 mars 1973 : Construction d'un nouveau collège

Pendant la construction


Nous avons retrouvé un article de G. Lavigne, Principal du collège, extrait du "Cri de Sissonne" de 1974. En voici la copie :

Créé à la rentrée de 1973 par la transformation de l'ancien C.E.G, il s'est installé depuis Septembre 1974 dans les nouveaux locaux de la rue des Vieux Moulins.
Les élèves bénéficient là de classes claires et bien insonorisées, d'une cour de récréation spacieuse et pour les demi-pensionnaires d'un restaurant libre-service.

Cette construction a posé et pose encore bien des problèmes. A ce jour les voies d'accès et le parking ne sont pas goudronnés - question de patience -le chauffage ne donne pas pleine satisfaction et nécessite une surveillance constante. Il faut espérer que tous ces ennuis ne seront plus que de mauvais souvenirs l'an prochain.

Une Section d'Education Spécialisée est annexée à l'Etablissement, section qui fonctionne dans les anciens locaux de la rue Guillaume Dupré. Elle accueille les enfante pour qui la scolarité traditionnelle est inadaptée et leur permet, dans des classes à faible effectif, de tirer profit d'un enseignement plus individualisé et d'apprendre les rudiments d'un métier.

L'ensemble de l'Etablissement est nationalisé depuis la dernière rentrée scolaire, ce qui permettra aux collectivités locales de ne pas supporter la totalité des frais de fonctionnement.
Il est par ailleurs l'un des C.E.S. et C.E.G. qui bénéficient de l'expérience de gratuité de l'enseignement mise en place par le Conseil Général de l'Aisne, expérience qui permet de fournir à tous les élèves les livres, le papeterie et le petit matériel nécessaire.

En conclusion, le C.E.S. de Sissonne est un établissement neuf, équipé de matériel et de mobilier neufs. Il reste à espérer que les élèves prendront conscience de la valeur de ce qui est mis à leur disposition et auront è coeur de conserver le tout en bon état de façon à ce qu'un jour, peut être, leurs enfants puissent aussi en profiter.

1976 - Développement des activités

Selon un article de J. Samyn, Principal du collège extrait du "Cri de Sissonne" de 1977.

Le Secteur Scolaire de Sissonne a la chance de posséder un Collége d'Enseignement Secondaire neuf depuis 2 ans (la construction fut terminée en Septembre 74 et la nationalisation intervint aussitôt).

Cet Etablissement fait partie des C.E.S. 600, c'est-à-dire que sa capacité maximum d'accueil ne saurait en aucun cas dépasser 600 personnes. Pour l'année scolaire 1976 - 1977, les effectifs ont augmenté de manière importante : 45 élèves en plus, ce qui porte l'effectif élèves à 543 pour 30 professeurs et 5 surveillants.

La Direction est assurée par Monsieur Salin (assisté de son Adjoint Monsieur MENNESSIER. La gestion (intendance et comptabilité) appartient au domaine de Madame FRIEDERICH.

Tout visiteur se rendant au C.E.S. peut constater la propreté de l'établissement, son aspect agréable et apprécier l'utilité du parking réalisé grâce au concours de la Municipalité de Sissonne.

Chaque jour, les cuisinières ont fort à faire pour la préparation des repas : 406 pour les élèves du C.E.S ; 100 environ pour la cantine de l'Ecole Primaire et Maternelle, sans compter les commensaux, soit 550 repas environ.

Pendant les inter-classes du midi, les demi-pensionnaires n'ont aucune raison de s'ennuyer ou de trouver le temps long, en effet, le foyer socio-éducatif du C.E.S. a mis sur pied les activités suivantes : aéro-modélisme, émaux, photographie, jeux de société, clubs de langues (anglais et allemand:, dactylographie, ferronnerie, volley-ball, football, secourisme, bibliothèque, ping-pong. Le mercredi prennent place : le cyclo-tourisme et l'histoire régionale.

A l'activité habituelle du C.E.S. qui est avant tout l'instruction et l'éducation des enfants, il faut ajouter deux autres domaines :

Il ne faut pas oublier que les livres et les fournitures sont distribués gratuitement aux élèves grâce au Conseil Général du Département.

 

en 1975
Vue aérienne de 1975

Le nouveau collège.

Le projet, Image de synthèse

Par la Société d'Architecture Daudré-Vignier et Associés et l’Entreprise Générale Demathieu Bard

Construction d'un collège 500 Haute qualité environnementale (HQE) à Sissonne.

Le projet investit tout le terrain : il s'appuie sur la géométrie de la parcelle et la topographie du site.
L'impact du bâtiment dans son environnement, qu'il soit perceptible de près ou de loin, est étudié de manière à répondre à ces exigences paradoxales :

Le gabarit du projet et ses ondulations se fondent dans le paysage selon les courbes naturelles du site ; le manteau thermique et végétal, canopée protectrice, se déploie et couvre les façades bois au mimétisme forestier.
La douceur des courbes, l'expression de masses sans orthogonalité, la palette chromatique et l'utilisation de matériaux naturels fondent le projet dans le paysage et l'intègre dans son environnement.

Caractéristiques :

- 5080 m² de surface pour un coût de 9 730 000 Euros HT.

Début des travaux : Avril 2014

Le terrain nu
24/04/2014

24/04/2014 Montage de la grue
28/05/2014

01/07/2014
01/07/2014
28/08/2014

Visite officielle du chantier

2 septembre 2014

C'est le jour de la rentrée scolaire 2014.

02/09/2014
02/09/2014
02/09/2014
Le président du conseil départemental M. Daudignyet le principal du collège
02/09/2014

Les travaux continuent

C'est à la rentrée prochaine que l'établissement doit ouvrir ses portes.

02/09/2014
16/09/2014
23/09/2014
26/09/2014
06/10/2014
14/10/2014
17/10/2014
23/10/2014
31/10/2014
06/11/2014
06/11/2014
06/11/2014
13/11/2014
20/11/2014
27/11/2014
27/11/2014
08/12/2014
18/12/2014
26/12/2014
15/01/2015
21/01/2015
21/01/2015
06/02/2015
12/02/2015
12/02/2015
23/02/2015
23/02/2015
27/02/2015
27/02/2015
05/03/2015
05/03/2015
20/03/2015
04/04/2015
10/04/2015
16/04/2015
16/04/2015
23/04/2015
23/04/2015
29/04/2015
29/04/2015
29/04/2015
07/05/2015
07/05/2015
14/05/2015
14/05/2015
21/05/2015
21/05/2015
28/05/2015
28/05/2015
28/05/2015
04/06/2015
04/06/2015
04/06/2015
11/06/2015
11/06/2015
11/06/2015
11/06/2015
11/06/2015
23/06/2015
23/06/2015
23/06/2015
01/07/2015
01/07/2015
17/07/2015
17/07/2015
17/07/2015
07/07/2015
23/07/2015
30/07/2015
30/07/2015
30/07/2015
30/07/2015
05/09/2015
05/09/2015
14/09/2015
14/09/2015
14/09/2015
14/09/2015
02/10/2015
02/10/2015
02/10/2015
10/10/2015
02/10/2015
10/10/2015
10/10/2015
18/10/2015
18/10/2015
18/10/2015
07/06/2016

L'emménagement

21 octobre 2015

Les travaux ayant pris un peu de retard, ils n'ont pu être terminés pour la rentrée 2015. Il faut profiter des congés d'automne pour déménager.

Le hall d'entrée
Le bureau du médecin
Permanence
Infirmerie et salle de soin
La cour
Les fléchages
Salle de préparation
La cantine
et vue sur la cour
avec ses chaise colorées
Les cuisines
L'informatique
Une salle de classe
Avec les ordinateurs
La couverture végétalisée
L'alimentation électrique provisoire


La remise des clés

3 novembre 2015

Tout commence par la visite des locaux.

L'arrivée des invités
Salle de physique
Le plan
Une salle de classe
La bibliothèque
Les cuisines
La cantine
La chaine du self


Prêt pour la cérémonie... et les discours



Les derniers aménagements

Le parking





A gauche, l'ancien collège, en bas la piscine, à droite le nouveau collège

La chaufferie bois

Pose d'un réseau de chaleur en 2016.

Voir page qui lui est consacrée


 

Un voyage dans l'Histoire de Sissonne au début du siècle dernier

Voir le montage présenté par les élèves de 3ème D (classe défense) du collège le 6 octobre 2018 lors de l'exposition "La vie du docteur Froelicher ", illustrant les dégats occasionnés par les bombardements d'octobre 1918.

Photos et Mise en page : PH

 


Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© Site du Club Informatique Ademir. Dernière modification le 19/04/2020 à 21:06