C\
Les associations de « Sissonne »

Les articles de l'Union parus depuis 2012

à l'école de musique

 

Concert de Noël à Sissonne le 21 décembre 2012.

Coup de cœur pour Ave Maria

Publié le lundi 24 décembre 2012 à 11H59

Un orchestre prêt à démontrer son talent.

SISSONNE (Aisne). L'école de musique de Sissonne, gérée par l'association « Les Quatre Chemins », a l'habitude de régaler son public à chacun de ses rendez-vous. Ce fut une nouvelle fois chose promise avec ce cru 2012, un fabuleux concert de Noël. Tout d'abord, Gérard Dhu, le président, a transporté l'auditoire dans le monde des Polysons, avec les classes du jardin musical, dans une interprétation sympathique de Gourmandise du Père Noël. Aurélien Cauvet les a dirigés sur la voie du succès et de la passion.

S'en sont suivies des prestations à la guitare et au violon alto, par Bastien Rivière sur l'Adagio de Carulli, ainsi que Gabriel Forestal et l'Aire de cour de Proust. L'ensemble violons et altos, qui suivra, verra le retour de la passionnée et formidable professeure de musique qu'est Janine Thomain. Cette jeune retraitée n'en démord pas de sa passion dévorante de la musique et du solfège. Un plaisir à regarder faire et à écouter. Trois petits morceaux étaient joués, dont We wish you a Merry Christmas.

Noël sonnait sa prochaine arrivée tambour battant. Les musiciens le faisaient comprendre avec énergie, malgré des interprètes plutôt jeunes. L'Adagio de Mertz voyait un talentueux Loïc Vally prospérer sur sa guitare. Avec comme professeur Moïse Léonard, on comprend comment le savoir-faire a été transmis dans les mains du jeune musicien. Avec une réussite haut la main, lors du passage de son premier cycle, début décembre, Loïc peut voir grand désormais.

L'ensemble de flûtes et violoncelle remportera un vif succès, également sur le piano, Noah Hallaine, formidable de concentration sur le clavier, et tout autant sur son violoncelle. Sur Rando Vivace de Kühlau, il remporte un vif succès.

Mais que dire de cette jeune Sarah Laurent sur Ave Maria de Schubert. Dès les premières notes, le chant de cette jeune adolescence laisse bouche bée. Interprétation parfaite, voix montante et descendante sans fausse note. Un talent à l'état brut. Une direction de Moïse Léonard ne fera de cette chorale qu'un spectacle encore plus beau. La suite restera aussi fabuleuse, notamment l'ensemble de percussions (djembés) de Frédéric Jérôme.

La chorale du Chant des Roizes, sous la direction d'Aurélie Lecomte, fera applaudir les 230 spectateurs de la salle bondée. Joël Slempkès les a régalés avec son orchestre à cordes junior sur trois morceaux de Bulla. Un concert presque impérial avec un avant-goût délicieux de Noël.

Audition cordes à Coucy-lès-Eppes le 17 mars.

Les cordes ont enchanté

Publié le mercredi 20 mars 2013 à 11H00

Des débutants qui dégagent une énorme envie de bien faire.

L'école de musique de Sissonne, emmenée par Gérard Dhu, a proposé une audition des classes de cordes et l'orchestre à cordes juniors dans la salle des fêtes communale de Coucy-lès-Eppes.

Dans les catégories présentes en ce dimanche, on voyait de très jeunes élèves évoluer devant famille et amis, non sans trac. Pourtant, la plupart ont assuré le spectacle. Mais quand on a à peine 5 ou 6 ans, l'apprentissage ne se fait pas du jour au lendemain. Chacun y a donné du sien. De jolis débuts que l'on espère prometteurs.

Vint ensuite le rang des violoncelles, puis le premier concerto de l'après-midi, en do mineur et deux altos, dont le professeur Slempkès se chargera d'œuvrer, en compagnie de Noémie Leperlier.

Le regret de la journée sera l'absence de Colleen Lacroix, le prodige de l'école, désormais établi à Reims, dans une école de musique. Un talent immuable et qui aurait fait la transition avec l'ensemble à cordes.

Dans l'ambiance de la Marche de Bach et l'Ave Maria de Joubert, les élèves emmenés par Janine Thomain et Joël Slempkès ont régalé l'auditoire. Tout comme l'orchestre à cordes juniors qui a ravi aussi, sous la direction du professeur Slempkès, toujours.

Prochain rendez-vous de l'école de musique, à la basilique de Liesse-Notre-Dame, avec le concert de printemps, le samedi 23 mars à 20 heures.

Concert à N-D de Liesse le 28 mars

Soirée musicale à la basilique

Publié le jeudi 28 mars 2013 à 11H00

La chorale adultes

Une soirée musicale comme celle-ci n'était pas uniquement réservée à l'élite, mais accessible à tous. Les formations de l'école de musique de Sissonne ont régalé le public, samedi soir, à la basilique.

Les Liessois et les villageois alentours étaient conviés, samedi soir, à un moment magique, un concert magnifié par les voûtes séculaires de la basilique de Liesse, et exécuté par l'école de musique de Sissonne.

Présidée par M. Dhu, l'école est subventionnée par la commune de Sissonne et soutenue par le conseil général. Elle est ouverte à tous les mélomanes ou personnes désireuses de jouer d'un instrument, ou de chanter, car l'école enseigne de nombreuses disciplines (violon, alto, violoncelle, piano, flûte traversière, à bec, guitare classique, congas, djembé…) et anime plusieurs chorales adultes et enfants.

Samedi soir, Aurélie Lecomte a dirigé avec brio les Polyssons, chorale d'enfants de 6 à 15 ans, puis à son tour Le Chant des Roizes, formation adultes qui a régalé chacun par la variété de ses chants, passant de Kosma à Rossini.

L'orchestre à cordes junior, puis l'orchestre de chambre dirigés par Joël Slempkes et par Moïse Léonard, ont ravi les auditeurs par le choix éclectique des morceaux choisis. L'école, qui a fêté ses 25 ans en 2008, montre toujours la même performance, à la base de nombreuses vocations, elle a permis à plusieurs artistes de sortir brillamment de ses rangs.

A noter
A la fin de la prestation, remerciant l'abbé Delattre, recteur de la basilique, Lionel Messieux, maire de Liesse et Cyrille Lecacheur, adjoint chargé des loisirs et festivités, M. Dhu a annoncé les prochaines auditions : mercredi 10 avril à 18 heures (piano et chant) à Goudelancourt, le 11 mai à 20 heures à Chivres-en-Laonnois (musique de chambre et orchestre à cordes junior)...

Audition piano et chant à Goudelancourt-lès-Pierrepont le 17 avril.

Les élèves entrent en scène

Publié le mercredi 17 avril 2013 à 11H00

Augustin et son papa, pour un piano à quatre mains.

Dès 18 heures, la salle des fêtes de Goudelancourt, récemment inaugurée, ouvrait ses portes à de nombreux parents, grands parents et amis, venus en nombre applaudir leurs enfants et constater les progrès des futurs Chopin et divas de demain.

La classe de débutants présentée ce jour est dirigée et préparée par Aurélie Lecomte : une vingtaine d'élèves au piano ou au chant. C'est à Coline Pirozzini qu'échut la tâche difficile de débuter ce concert, mais ainsi qu'il put être constaté tout au long de l'audition, ce ne sont pas les plus jeunes les plus stressés, mais bien les adultes, rongés par le trac en attendant leur passage devant le public.

Belles émotions

Une certaine émulation avait prévalu chez les jeunes artistes, coiffures élaborées pour certaines, jolies robes… Ainsi le jeune Augustin Boucly, très élégant dans sa veste sombre, s'est assis avec dignité et, accompagné par Maxime, son père a interprété, à 4 mains, Bois Normand, de Le Guern. Et ce n'était pas le plus petit le plus ému ! Arthur Jaczminski a montré son doigté au piano, jouant Libertango, accompagné au violoncelle par Mlle Lecomte, il a enthousiasmé tout le public. À la fin de l'audition, M.Dhu président de l'école, a vivement remercié les personnes présentes ainsi que M. Cote, maire de la commune qui a invité chacun au verre de l'amitié. L'école des Quatre chemins, subventionnée par la commune de Sissonne et soutenue par le conseil général de l'Aisne, accueille les amateurs de musique de tous les villages du Canton, elle enseigne de nombreuses disciplines : violon, alto, violoncelle, flûte traversière, piano, guitare….et chant.

L'école enregistre toujours les adhésions, les classes n'étant pas complètes. Enfants et adultes sont ainsi les bienvenus. Une prochaine audition de musique de chambre se déroulera samedi 11 mai, 20 heures à Chivres-en-Laonnois. Le 15 mai, 18 heures, c'est Mauregny-en-Haye qui accueillera l'école pour une audition : flûte, guitare, percussion.

Audition de guitare, flute, percussions à Mauregny le 15 mai.

L'audition de l'école de musique promet

Publié le samedi 18 mai 2013 à 11H00

Le grand ensemble Guitares et flûtes pour la Sarabande de Haendel.

Les élèves de l'école de musique de Sissonne ont présenté leur audition d'orchestre à cordes à Mauregny-en-Haye. En première partie, la guitare de Romane, puis celle de Loïc, a presque permis de danser sur des airs traditionnels.

Les morceaux pour quatuor ont suivi. Celui-ci était composé de Loucas, Benjamin, Bertrand et leur professeur, Janine Thomain… De belles partitions de flûte, guitare, violon, violoncelle et batterie s'entendaient sur des morceaux de classique, jazz et rock. Tous ont enchanté le public, où des parents, surpris par l'aisance apparente de leur progéniture, avaient pris place.

Et toute cette beauté n'était que le résultat de l'enseignement du professeur de flûte, Bertrand Cote, du professeur de guitare, Moïse Leonard, du professeur de percussions, Frédéric Jerome, et de Joël Slempkes qui dirigeait l'orchestre à cordes junior.

Les prochains rendez-vous sont connus. Un concert réunissant des professeurs, deux chorales et deux orchestres aura lieu le samedi 25 mai, à 20 heures, en l'espace culturel de Sissonne. Le samedi 8 juin, à 18 h 30, une représentation de l'orchestre à cordes junior se tiendra à la salle des fêtes de La Selve. Ensuite une sortie aura lieu le samedi 15 juin, à 18 h 30 en l'église de Montaigu, et le concert de fin d'année, « Tous ensemble », aura lieu le vendredi 28 juin, à 20 heures, en l'église de Sissonne.

Musique de chambre et OCJ à Chivres le 11 mai 2013.

L'audition a séduit son public

Publié le jeudi 16 mai 2013 à 10H42

Joël Slempkes et ses élèves en Mexicains.

La musique était au programme, ce samedi 11 mai, à Chivres où l'école de musique de Sissonne donnait une 11 mai 2013audition dans la salle des fêtes du village. Musique de chambre et orchestre à cordes juniors étaient au menu de cette soirée, suivie par une centaine de mélomanes, parmi lesquels figuraient Philippe Ducat, maire de Chivres et ses conseillers.

Maitre de cérémonie, Gérard Dhu, président de l'association, annonçait le programme, faisant la synthèse de chaque morceaux choisis, et l'éloge des jeunes interprètes. Pleyel, Vivaldi, Rowley, Beethoven… ont permis aux jeunes musiciens d'évoluer de Marche en Rigodon, en duo, trio ou quatuors, accompagnés par leurs professeurs : Ingeborg Kleijnjan (violon), Joël Slempkes (alto), Marine Lourenco (violoncelle) et Aurélie Lecomte (piano).

Au cours de ce récital, l'école a montré que musique classique pouvait rimer avec humour et fantaisie, lorsqu'un quatuor formé de Virgil Forestal, Joël Slempkes, Noémie Leperlier et Gabriel Forestal sont apparus moustachus et chapeautés de sombreros pour interpréter Chiapanecas (folklore mexicain) et Arcansas traveler (folklore américain). C'est sous une magistrale ovation qu'élèves et professeurs ont tiré leur révérence, conscients d'avoir interpellé un public, pas toujours adeptes des musiques classiques, mais qui ce soir, a prêté une oreille attentive à ce moment musical.

L'école donne rendez-vous pour un concert des professeurs, deux chorales, deux orchestres, samedi 25 Mai 20 heures, Espace culturel de Sissonne.

Concert des professeurs à Sissonne le 25 mai.

Un concert hautement maîtrisé

Publié le vendredi 31 mai 2013 à 10H05

Le trio n° 2 de Schubert a enchanté le public.

L'école de musique, présidée par Gérard Dhu, a donné une représentation fort appréciée, au centre culturel du Parc.

LA CHORALE « Les Polysons » a démarré avec enthousiasme, annonçant la couleur du printemps. La chanson de Quête du Velay a fait bonne impression, tout comme L'Apprenti pastouriau, où la danse se mêlait à la voix. Un exercice délicat dont les enfants se sont sortis sous les applaudissements. Hit the beach de Sorenso, sous la direction de Joël Slempkès, faisait découvrir des airs de samba entraînants. La chorale « Le chant des Roizes » a quant à elle interprété le Cantique de Jean Racine, de Faure, sous la direction d'Aurélie Lecomte au piano.

Avec l'orchestre de chambre, la chorale envoyait les Nocturnes N° 4 et 5 de Mozart, sous un applaudimètre mérité.

Applaudimètre au top

On retrouvait Moïse Léonard dans la direction, mais aussi, dans les interprétations qui suivaient. Prélude N° 1 de Villa-Lobos, suivi de Hommage à Tarrega, de Turina, donnaient à Moïse Léonard, l'occasion de faire une dédicace en forme de clin d'œil à ses élèves. Avec sa guitare, les morceaux s'écoutent et se vivent, sans un bruit. Le très célèbre Trio N° 2 Andante de Schubert, a montré un trio formidable de réussite musicale. Le piano, le violon et le violoncelle se sont unis de corps, pour faire de ce morceau, une apothéose de mélancolie, sous des notes fougueuses. Le reste du concert ne sera que la continuité d'une soirée pleinement réussie. Barbara de Kosma, Rondo de Haydn ou le Concerto en ré mineur de Bach confirmeront les applaudissements qui n'ont cessé de faire résonner la salle.

Concert de l'Orchestre à cordes junior à La Selve le 8 juin.

Magie musicale au fil d'une soirée

Publié le mercredi 12 juin 2013 à 11H00

Des applaudissements ont salué des talents en devenir.

L'école de musique de Sissonne, « Les quatre chemins », emmenée par Gérard Dhu, a convié les mélomanes, à un concert présenté par l'orchestre à cordes juniors.

C'est dans la belle salle polyvalente de La Selve, en présence d'Alain Lorain, maire du village que l'orchestre a joué, dirigé par Joël Slempkes, avec Janine Thomain, à l'accompagnement au piano. Dans un programme de toute beauté et un plaisir qui est allé crescendo les jeunes élèves de 9 à 20 ans, des classes de violon, alto, violoncelle, flûte traversière et percussions, ont interprété avec brio et adresse des œuvres de styles différents, allant de la musique classique au rock.

Ceci dans un voyage musical, dans le temps et l'espace, un régal pour les oreilles de l'auditoire, parents, amis et famille qui ont fait le déplacement pour encourager l'orchestre. Tout était réuni pour apporter de la magie à cette soirée musicale.

On retiendra notamment la performance de chacun, avec talent, au cœur de cet ensemble ou en tant que soliste, afin de démontrer que les progrès s'engrangent dans des registres qui demandent, application et patience, concentration et travail, pour viser à l'acquisition de techniques, au fil des leçons prodiguées par des professeurs performants.

Des applaudissements nourris
Pour les enseignants, le but de ces concerts « décentralisés » est bien de faciliter les rencontres entre musiciens pour développer le plaisir de jouer en grandes formations. Chacun se forge ainsi de l'expérience, des débutants aux jeunes possédant déjà de solides bagages, avec, d'audition en audition, des pièces interprétées chaque fois plus compliquées. La récompense, au cas par cas, individuellement ou en formation, est venue des applaudissements nourris offerts aux musiciens en devenir, à l'issue de chaque présentation.

Concert de l'Orchestre à cordes junior à Montaigu le 15 juin.

L'Orchestre à cordes à l'église Un concert mémorable

Publié le lundi 17 juin 2013 à 11H00

Un orchestre prêt à démontrer son talent.

LE PUBLIC de samedi soir était unanime. Le concert proposé dans l'église Montaigu, valait le détour et le public en fut ravi. On avait affaire à un spectacle de jeunes musiciens et pourtant, la qualité était bien réelle. Sous la direction de Joël Slempkès, impérial dans la gestuelle et le sens parfait de la musique, l'Orchestre à cordes junior de l'école intercommunale de musique de Sissonne a transporté l'audience dans un univers méconnu, ou peu entendu.

En compagnie de Janine Thomain, l'on pouvait s'attendre à un enchaînement dynamique et ce fut le cas. Pendant près d'une heure trente, les jeunes élèves ont donc œuvré sur du Kazik, avec Nobles of the Sword. Du Vivaldi survenait avec un Printemps bienvenu et un extrait du Concerto pour guitare en Ré majeur. Sur ce dernier air, Sarah Laurent, en solo, faisait preuve de maestria. La percussion aura son effet avec du Ballard et le Zzzz… de Joubert ne faisait qu'éveiller les sens.

« L'Orchestre à cordes junior se compose de jeunes musiciens issus des classes de violon, alto, violoncelle, flûte traversière et percussion, pour des élèves âgés de 9 à 20 ans. En 2012/2013, cet orchestre peut se montrer fier d'avoir joué en concert des œuvres de styles différents (classique, rock traditionnel, musique de danse) et d'avoir participé à de nombreuses manifestations », rappela Gérard Dhu, accompagné de Joël Slempkès. D'ailleurs, en mai 2012, l'Orchestre à cordes junior avait reçu des musiciens de tout le département pour trois jours de stage intensif, avec deux concerts. Au final, une quarantaine de musiciens étaient sur scène. Un spectacle unique en son genre.

Ce samedi soir fut l'occasion de retrouver cet engouement, la perfection des gestes, la technique en plus. Summer Fun racontait un morceau de O'Neill. S'ensuivaient des morceaux de Meyer, Searle, Sorenson ou encore Delibes. On a même pu entendre le Wonderland variations, très technique, retentir dans l'église du village.

Le maire de la commune, Michel Martin, se réjouissait de voir et d'entendre un pareil spectacle et accompagnait les applaudissements hautement mérités. En définitive, Joël Slempkès peut être fier de son orchestre qu'il mène depuis 2003. Ses disciples prennent le bon chemin.

Concert de fin d'année à Sissonne le 7 juillet.

Concert majestueux à l'église

Publié le 07/07/2013

Artistes, dès leur plus jeune âge.

L'école intercommunale de musique de Sissonne a donné une représentation à l'église. Gérard Dhu n'avait pas tort. Ce serait un grand moment et on en est effectivement resté bouche bée. On peut dire que l'école prend du galon, grâce à ses professeurs et Janine Thomain. Chaque année les nouveaux talents s'améliorent. Des musiques nouvelles apparaissent. Le jardin musical et l'éveil musical d'Aurélien Cauvet en est une parfaite illustration. En commençant par Le Lion est mort ce soir d'Henri Salvador, les enfants ont révélé la liberté de chanter comme on le sent. Puis il s'accompagnait de la superbe musique, berceuse infinie, de La Forêt lointaine, rappelant l'enfance de chacun d'entre nous. La guitare a rempli son office, avec deux élèves de Moïse Léonard, époustouflants d'adresse, en jouant Cantilène, de Rivoal, et Aquarelle, de Begon. Vint ensuite le maître et son élève, Moïse Léonard et David Fifre, improvisaient un flamenco rythmé. Le piano aura donné de sa superbe, entre Aurélie Lecomte ou Pauline Laurent, tout comme Monique Berriot, dynamique sur Le Moine bourru, de Shumann. Les instruments à cordes ont été accompagnés, de fort belle manière. Le chant a créé la surprise avec une interprétation remarquée de Martine Leroux et The man I love, de Gershwin. La chorale Le Chant des Roizes a innové avec Dostono iest et Zottel Marsh, de Bortiansky. Au rang des percussions, un quatuor a frappé lourd avec une conga havana rythmé, puissant et enivrant. Une pure merveille. Violons et violoncelles se sont croisés énergiquement et majestueusement, avec le succès qu'on leur connaît, avec une direction de Joël Slempkès, par ailleurs, sur du Stoles et Del Roma.

Concert de Noël 2015 à l'Espace Culturel.

Publié le 20/12/2015

Concert de NoëlL'Union 20 décembre 2015

Ce vendredi 18 décembre, les quatre chemins, l'école de musique de la commune, donnait un concert de Noël à l'espace culturel.De nombreux mélomanes et parents sont venus entendre des ensembles divers. La chorale des Polysons, la chorale le Chant des Roïzes, un orchestre à cordres junior et un orchestre de chambre étaient au programme. Chacun a pu entendre des chants comme "vive le vent" interprété par les élèves de la formation musicale, "Barcarolle" avec au piano Camille Yverneau, une improvisation à la guitare acoustique par un professeur Jamel Ribouni, ou à la guitare classique Bastien Rivière et Pierre-André Dzwoniarski.

La chorale des Polysons a chanté des chants de Noël, puis tous les classiques instrumentaux ont été joués par l'ensemble de l'école, qui a fait l'admiration du public.

 

Merci au journal l'Union pour la publication de ces articles.

Mise en page : PH


Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© Site du Club Informatique Ademir. Dernière modification le 23/12/2015 à 13:46