C\
Les sites et monuments remarqués dans « Sissonne »

Le Monument aux Morts, la décision du Conseil Municipal

Séance extraordinaire du 28 juin 1922

Sous la présidence de Monsieur Crosnier Théodore Maire.
Etaient présents : MM. Porez + Laurent Georges + Lancien + Lavallé Charles + Fouan Henri + Francomme Henri + Chauvanaud + Gosse + Lhottelain Jules + Petit Adonis + Vathelot Jules + Mariage + Desjardin Gustave et Ruet Antoine.
Absents excusé, Monsieur Foissier Marcel Adjoint.
Monsieur Ruet Antoine est élu secrétaire.

Monsieur le Maire expose que, par ses délibérations en date du 7 décembre 1921 et 22 avril 1922, le Conseil Municipal a décidé d'élever un monument commémoratif des enfants de la commune morts pour la France pendant la guerre 1914-1918 ; que dans ce but une somme de quinze mille francs provenant des souscriptions particulières a été recueillie ; qu'un crédit de trois mille francs à inscrire au bugget additionnel municipal a été voté par le Conseil dans la séance de ce jour ; que la commune espère en recueillir d'autres offrandes ; qu'il est juste aussi qu'une subvention lui soit allouée par l'Etat.
Dans ces conditions, les fonds possibles étant ainsi réunis, il y a lieu de passer à l'éxécution du monument.
Monsieur le Maire ajoute qu'il s'est mis à cet effet en rapport avec divers spécialistes, entre autre, M' Félix Laffineur, entrepreneur à Hirson qui lui ont présenté des plans, dessins et devis et que le projet proposé par Mr Félix Laffineur vient de rallier la majorité du Conseil.
Monsieur le Maire soumet le tout au Conseil Municipal en même temps qu'un projet de tyraité de gré à gré, de même qu'il lui fait observer que, étant donné le montant du devis (20.000 francs), le traité de gré à gré, si le Conseil accepte ce mode de passation de marché, ne pourra être exécuté qu'avec l'approbation de l'autorité supérieure, dans les termes de l'article 115 de la Loi du 5 avril 1884, modifié par la Loi du 21 juin 1918 ;

Le Conseil
Ouï l'exposé du Maire,
Considérant que les plans, dessins, devis et le projet de traité présenté par Mr Félix Laffineur lui donnent toute satisfaction ;
Considérant qu'en raison du caractère artistique et spécial des travaux à exécuter, il y a lieu de confier cette exécution à l'entrepreneur qui a conçu le projet du monument ; que ce cas rentre parmi les exceptions prévues par l'ordonnance du 14 novembre 1837 ; qu'il convient donc de passer avec lui un traité de gré à gré. Délibère :
Les plans, dessins, devis du monument commémoratif, présentés par Mr Félix Laffineur sont approuvés ;

La place de la petite Roize avant 1922,sans le monument aux morts
Monsieur le Maire est autorisé à passer dans les conditions de l'article 115 de la Loi du 5 avril 1884, avec Mr Félix Laffineur un traité de gré à gré pour l'exécution conforme du monument, aux conditions indiquées dans le projet de traité présenté par Mr Félix Laffineur, dont une copie restera annexée à la présente délibération.
Statuant sur la question de l'emplacement du monument et après une longue discussion à ce sujet, il est décidé à l'unanimité des Conseillers Municipaux présents, qu'il sera érigé sur la palce publique dénommée "Petite Roize".


La délibération étant épuisée, le procès verbal a été clos et signé par les Membres présents après lecture faite, à l'exception de Mr Foissier Marcel, Adjoint au Maire, qui n'assistait pas à la séance.
Fait et délibéré en séance lesdits jour, mois et an susdits.

Signatures des Conseillers Municipaux

 

Recherches : Marc Berriot

Mise en page : PH.

A suivre ...



Je veux compléter / corriger cette page par courriel
© Site du Club Informatique Ademir. Dernière modification le 19/03/2013 à 10:55